3i et deux génériqueurs candidats à la reprise de l’usine BMS de Meymac

Le 06 Novembre 2009
Imprimer
 

Selon nos informations, trois candidats sont en lice pour la reprise de l’usine Bristol-Myers Squibb (BMS) de Meymac (19), une unité d’environ 160 collaborateurs spécialisée dans les formes sèches (sachets, comprimés et gélules).
Ainsi, l’intérêt de 3i Nature (cf. notre post du 24 septembre dernier), un façonnier de compléments alimentaires basé dans l’Allier, est confirmé. Deux autres propositions émanant d’un génériqueur algérien et d’un autre génériqueur, britannique cette fois, ont aussi été mises à l’étude par la direction de BMS. Celle-ci devrait arrêter son choix à la fin du mois de novembre. Apparemment, aucun des candidats n’envisagerait de reprendre plus de 40 salariés.
D’ores déjà, 60 salariés de l’usine de Meymac seraient en cours de reclassement chez BMS-Upsa à Agen (47). Une quarantaine d'entre eux pourraient être accompagnés dans des projets personnels de reconversion et une soixantaine se trouvent aujourd’hui sans solution.