Abbott raye Fournier de la carte à Dijon

Le 20 Octobre 2011
Imprimer

Nés à Dijon en 1880, les laboratoires Fournier, véritable symbole de l'industrie dijonnaise, risquent d’être prochainement réduits à l’état de souvenir. La direction d’Abbott, devenu leur propriétaire en 2010 après le rachat de Solvay, vient ainsi d’annoncer un plan de sauvegarde de l’emploi qui va toucher principalement le siège dijonnais de Fournier et ses 70 salariés. Celui-ci prévoit la suppression de 24 postes et le transfert de 20 autres vers des unités Abbott situées notamment à Bâle (Suisse) et à Paris : 2 postes devraient être proposés par un sous-traitant. Cette réorganisation doit être effective avant le 31 décembre 2011.
Par ailleurs, la direction, qui a décidé de céder la plate-forme de recherche Fournier (230 salariés) de Daix, au nord de Dijon, indique qu’un seul repreneur resterait en lice à l’issue de la consultation à laquelle aurait participé une trentaine de postulants. Le PSE annoncé ces derniers jours ne concerne pas les activités de production des laboratoires Fournier de Fontaine-lès-Dijon qui ont été cédées au façonnier suédois Recipharm en octobre 2008 (cf. notre post du 28 octobre 2008).