AbbVie souffle Pharmacyclics à J&J et Novartis - Actulabo

AbbVie souffle Pharmacyclics à J&J et Novartis

Le 05 Mars 2015
Imprimer

Le géant américain AbbVie vient d’annoncer le rachat pour 21 Md$ de son compatriote Pharmacyclics. Le laboratoire de Chicago met ainsi la main sur Imbruvica (ibrutinib), un traitement des hémopathies malignes dont les ventes devraient grimper à 3,6 Md$ en 2018, et prend de vitesse J&J, dont la dernière offre valorisait la cible californienne à 17,5 Md$ : selon plusieurs sources, Novartis regardait également le dossier.
Outre Imbruvica, un inhibiteur de la tyrosine kinase de Bruton approuvé pour trois types de lymphomes (dont la maladie de Waldenström, qui a emporté Georges Pompidou) et en phases avancées II/III pour six autres indications, Pharmacyclics possède aussi deux molécules en phase II, dont un inhibiteur de l’histone désacétylase également à l'étude pour des cancers du sang.
AbbVie efface donc la tentative avortée à l’automne dernier de prendre le contrôle de Shire, en raison des nouvelles dispositions fiscales de l’administration américaine réduisant considérablement l’intérêt des « tax inversions ». La big pharma, qui proposait 55 Md$ pour Shire, dispose d’une capacité de financement qui n’est pas totalement épuisée par le rachat de Pharmacyclics.