Allergan supprime 1 500 emplois

Le 21 Juillet 2014
Imprimer

La direction du californien Allergan vient d’annoncer, dans la foulée de la publication de ses excellents résultats du second trimestre 2014, la suppression d’environ 1 500 postes, dont 200 vacants. Cette réduction de 13 % des effectifs devrait avoir pour effet immédiat de faire flamber le cours de la société : elle intervient alors que la direction du laboratoire qui commercialise la célèbre toxine botulique Botox s’emploie à repousser les avances du canadien Valeant, qui a lancé une offre d’échange hostile de quelque 47 Md$ en juin dernier.
Le board d’Allergan indique que ce programme de downsizing s’inscrit également dans le cadre d’un réexamen de ses programmes de R&D. Les ventes d’Allergan (ci-contre, l'unité française de Pringy, à côté d'Annecy), à l’issue du second trimestre de l’exercice, ont enregistré une progression de 15,9 % à 1,8 Md$ ; sur la même période, le résultat s’établit à 417,2 M$, contre 359,9 M$ l’an passé.