Allergan tombe dans les bras d’Actavis

Le 18 Novembre 2014
Imprimer

Le chevalier blanc Actavis va prochainement s’emparer d’Allergan dans le cadre d’une OPA qui avoisinera les 66 Md$, soit un bonus de 6 Md$ par rapport au dernier chiffre qui circulait dans les cercles bien informés il y a encore quelques jours. La proposition, qui a déjà été approuvée par les boards des deux sociétés, clôt le feuilleton qui durait depuis le lancement à l’été dernier d’une OPA hostile par le canadien Valeant. Ce dernier avait fait savoir tout récemment qu’il n’entendait pas surenchérir au delà de 66 Md$.
Ce rachat amical – qui doit encore être soumis à l’accord des autorités de la concurrence – donne naissance à un ensemble qui générera un CA d’environ 23 Md$ et qui se glisse dans le top ten des groupes pharmaceutiques mondiaux. Le groupe sera dirigé par Brent Saunders, l’actuel directeur général d’Actavis.
Il reste aussi à passer l’obstacle de l’assemblée générale des actionnaires d’Allergan qui se tiendra le 18 décembre ; elle devrait entériner l’échec de l’actionnaire activiste Bill Ackman qui soutenait la candidature de Valeant. Le milliardaire trouvera probablement matière à se consoler avec les 2,4 Md$ qu’il empochera à l’issue de l’opération menée par Actavis.