AstraZeneca va fermer sa plate-forme de R&D de Reims

Le 25 Mai 2012
Imprimer

La direction d’AstraZeneca France nous confirme qu’elle vient d’entamer des discussions avec les partenaires sociaux dans la perspective de la fermeture de son unité de R&D dédiée à l’oncologie et installée à Reims (51). « Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un programme de réorganisation de la recherche du groupe engagé en 2010 », nous indique un porte-parole de la big pharma. Les activités de la plate-forme rémoise (35 salariés) vont être transférées vers le site de Manchester (Royaume-Uni) appelé à devenir le centre d’excellence R&D d’AstraZeneca dans le domaine de la cancérologie.
A priori, le projet prévoit l’ouverture d’une dizaine de postes à Manchester qui seront proposés aux salariés de Reims. Les 25 collaborateurs restant à reclasser devraient « bénéficier de la mobilité interne du groupe » précise la direction, qui indique que cette réorganisation n’aura aucun impact sur les effectifs de l’unité de manufacturing rémoise ; cette dernière emploie 220 personnes.