Bausch & Lomb supprime une centaine de postes à Montpellier

Le 05 Septembre 2013
Imprimer

Le groupe Bausch & Lomb, leader mondial des produits ophtalmologiques, récemment racheté par le canadien Valeant, devrait engager prochainement une réorganisation radicale de son unité de Montpellier (34), une plateforme qui emploie à ce jour 220 salariés. Suite à un comité européen, la direction aurait en effet décidé de supprimer 96 postes.
Rappelons que Bausch & Lomb emploie plus de 600 salariés en France : outre Montpellier, Aubenas (07) et Toulouse (31) pourraient également être touchés. Notons que le groupe a déjà initié aux Etats-Unis un programme de réduction d’effectifs qui va se concrétiser par la suppression de 400 postes.
En 2010, déjà, Bausch & Lomb avait réduit la voilure de son unité montpelliéraine – les ex-laboratoires Chauvin – en procédant à la suppression de 36 postes ; le projets’accompagnait à l’époque de la création parallèle d’une douzaine d’emplois pour des activités spécifiques.