BMS ferme son siège européen de Rueil-Malmaison

Le 17 Juillet 2014
Imprimer

La big pharma américaine Bristol-Myers Squibb vient de décider de fermer son siège européen de Rueil-Malmaison (92) : près de 220 salariés, dont 120 pourvus d’un contrat de droit français, sont concernés par cette opération. Cette réorganisation va s’accompagner d’une redistribution des fonctions du siège Europe vers différents pays européens, notamment Bruxelles et Londres.
Par ailleurs, la restructuration va, par ricochet, toucher la filiale française où une soixantaine de suppressions de postes sont annoncées ; elles seront partiellement compensées par quelques créations. Il s’agit du huitième plan social en huit ans pour le groupe américain en France.