BMS finalise la cession de l’usine de Meymac

Le 29 Juin 2010
Imprimer
Selon nos informations, la cession par Bristol-Myers Squibb (BMS) de son unité de Meymac (19), un site qui a employé près de 200 salariés, serait en voie de finalisation. Une promesse de vente aurait été signée le 22 juin dernier entre la direction de BMS et le laboratoire algérien Salem qui reprendra principalement l’immobilier du site (cf. notre post du 15 janvier 2010). De source proche de ce dossier, l’acte de vente définitif ne sera signé qu’à la rentrée, probablement au mois de septembre.
Salem a rappelé les grandes lignes de son projet. Ainsi, avant la fin 2010, entre 15 et 20 collaborateurs, essentiellement des cadres, devraient être embauchés à Meymac afin de préparer l’enregistrement des médicaments génériques et des produits de niche qui y seront fabriqués. A terme, le repreneur entend employer entre 110 et 130 salariés, soit sensiblement le même niveau d’effectifs qu’au moment de la cession. Selon les syndicats, une cinquantaine de salariés auraient accepté leur transfert vers les sites Upsa du groupe BMS à Agen (47), ce dernier ne laissant actuellement à Meymac qu’une petite dizaine d’opérateurs.