Bristol-Myers Squibb pourrait annoncer la fermeture d’une usine française

Le 24 Septembre 2008
Imprimer

Selon nos informations, le groupe américain Bristol-Myers Squibb (BMS), qui a annoncé son intention, il y a quelques mois, de supprimer une usine sur deux dans le monde, pourrait dès demain annoncer la fermeture d’un de ses sites français. Un CCE a été convoqué pour ce jeudi 25 septembre avec à l’ordre du jour un projet de restructuration des implantations industrielles françaises.
BMS exploite en France les unités UPSA d’Agen (47) qui emploient 1 400 collaborateurs (effervescents, sachets, solutés, suppositoires, comprimés), le site d’Epernon (28) (formes sèches, spécialités cardio-vasculaires, 60 millions d’unités) qui compte 250 personnes et celui de Meymac (19), une unité de 150 salariés ( 9 400 m², 20 millions d’unités par an), spécialisée dans les anticoagulants et les antiviraux (VIH).