Bristol-Myers Squibb vend ses pansements ConvaTec pour un peu plus de 4 Mds$

Le 03 Mai 2008
Imprimer

Le laboratoire américain Bristol-Myers Squibb poursuit son recentrage et la vente des actifs éloignés de son core business. Il vient ainsi d’annoncer la cession — très attendue — de sa division de produits de stomathérapie et de cicatrisation ConvaTec. Ce sont deux fonds d’investissement, Nordic Capital et Avista Capital Partners qui ont gagné l’enchère en signant conjointement un chèque de 4,1 Mds$. Avista avait déjà acquis, en fin d’année dernière, la division imagerie médicale de BMS pour 525 M$.
Quant à la division de nutrition infantile, Mead Johnson, elle pourrait finalement sortir progressivement du périmètre du laboratoire new-yorkais à l’issue d’une IPO (introduction sur le marché boursier). Selon les analystes, la valorisation de Mead Johnson oscillerait entre 7 et 9 Mds$.
Bristol-Myers Squibb, qui ambitionne de devenir un des grands de la biopharmacie dans les années à venir, a annoncé un programme de suppression de 4 300 emplois dans le monde, soit environ 10 % de ses effectifs. Le laboratoire compte également fermer ou vendre plus de la moitié de ses unités de production, l’objectif étant de parvenir à réduire ses coûts de 1,5 Md$ par an d’ici à 2010.