Cenexi reprendrait les capacités industrielles des laboratoires Leurquin

Le 18 Novembre 2010
Imprimer
 

Nous apprenons que les laboratoires Leurquin de Neuilly-sur-Marne (93) – une filiale de l’italien Mediolanum (150 M€ de CA) – devraient prochainement céder leurs capacités de production de formes sèches au façonnier français Cenexi (plus de 80 M€ de CA, environ 480 salariés), dans le cadre d’un programme d’externalisation. Ce dernier prévoit la reprise des actifs industriels et des 37 salariés de Leurquin à Neuilly-sur-Marne ; ils seront progressivement transférés sur l’unité de fabrication de Cenexi à Fontenay-sous-Bois (94).
Selon nos informations, les médicaments concernés seront toujours produits par la CMO en sous-traitance : il s’agit notamment du Difrarel (veinotonique), du Vagostabyl (troubles du sommeil) et de l’anti-migraineux Vidora. Selon la direction de Leurquin, le deal – qui a reçu l’avis favorable du comité d’entreprise – pourrait être acté le 29 novembre. A l’issue de ce transfert, les laboratoires Leurquin (environ 30 M€ de CA), qui ont déjà cédé des capacités en sirops et leur visite médicale, n’emploieront plus qu’une trentaine de collaborateurs.