Cerep doit réduire la voilure

Le 18 Janvier 2011
Imprimer

Le français Cerep, spécialisé dans les études précliniques et la pharmacologie in vitro, traverse depuis maintenant plusieurs mois une période difficile. Impacté par un « taux de change défavorable » et par « les restructurations de l’industrie pharmaceutique », le laboratoire présidé par Thierry Jean est en butte à une érosion de son CA : - 8 % en 2010 (24,3 M€), après un recul de 15 % en 2009.
En conséquence, la direction vient d’annoncer la mise en œuvre d’un plan de sauvegarde de l’emploi qui devrait affecter 41 des 205 salariés. Parmi les dispositions présentées au comité d’entreprise figure le transfert du siège social parisien à Celle-l’Evescault, près de Poitiers (86), où le groupe exploite déjà d’importantes capacités. Selon la direction, ces mesures devraient permettre à Cerep de recouvrer la rentabilité dès le second semestre 2011 « et de maintenir près de 165 emplois dans la région poitevine ».