Delpharm va reprendre le site Sanofi de Quetigny, près de Dijon

Le 09 Septembre 2014
Imprimer

Le projet Phœnix, largement commenté durant l’été y compris dans nos colonnes (lire, à ce sujet, l'enquête parue dans notre édition du 27 août : "Les questions que pose le projet Phœnix de Sanofi"), évoquait la vente de trois usines françaises du laboratoire dirigé par Chris Viehbacher. Ce sera bientôt fait pour la première d’entre elles, Quetigny (21), une ancienne unité de production des laboratoires Delalande, rachetés par Synthélabo en 1991. Le comité central d’entreprise de Sanofi a été informé hier lundi que le façonnier Delpharm avait conclu un accord pour la reprise de ce site de production diversifié (formes sèches et injectables) qui emploie 350 salariés en CDI : ceux-ci seront tous repris par Delpharm qui obtient en contrepartie un contrat de sous-traitance de sept ans.