Delpharm va reprendre une usine milanaise de Roche

Le 13 Mars 2017
Imprimer
 

L’affaire est bien engagée. Selon nos informations, le façonnier français Delpharm (400 M€ de CA en 2016, 2 800 salariés) aurait signé un accord de principe avec le suisse Roche pour la reprise de son usine italienne de Segrate, dans le périmètre de l’agglomération milanaise. Le deal doit encore être soumis à l’approbation du board italien de Roche et de l’assemblée des actionnaires, mais la clôture devrait intervenir d’ici au 1er septembre 2017, nous indique un porte-parole de la pharma bâloise. L’accord prévoit la reprise par Delpharm des 378 salariés de cette unité de manufacturing spécialisée dans les formes sèches high-potent, notamment des anticancéreux, et les liquides non-stériles. La cession sera assortie d’un classique accord de sous-traitance.
Il s’agit de la seconde incursion transalpine de la CMO dirigée par Sébastien Aguettant, après l’acquisition en mai 2016 d’une usine Takeda de 120 salariés, implantée à Cerano, une commune piémontaise située à une trentaine de kilomètres de Milan.