Des biotechs françaises mutualisent des capacités d’immunomonitoring à Lyon

Le 15 Juin 2009
Imprimer

Lors du lancement officiel du Centre d’Infectiologie de Lyon qui a eu lieu aujourd’hui 15 juin à Lyon Gerland, des acteurs importants de l’immunothérapie française – Innate Pharma, Transgene, ImmunID, l’Inserm (U 590) et le Centre Léon Bérard – ont officialisé la création de Platine, une plate-forme commune d’immunomonitoring.
Cette entité fournit depuis quelques semaines des prestations à ses partenaires fondateurs dans le cadre du développement de produits candidats mais, à terme, elle « développera une offre d’immunomonitoring d’études précliniques et cliniques de produits thérapeutiques immuno-modulateurs (vaccins, anticorps monoclonaux, cytokines) à destination de l’industrie pharmaceutique et biopharmaceutique ainsi qu’aux acteurs académiques ». 
Platine s’appuie sur une équipe dédiée, composée des collaborateurs de ses membres-fondateurs, et constitue désormais l’un des piliers de ce centre d’excellence en infectiologie, diagnostics et vaccins. Cette plate-forme a été labellisée par Lyonbiopôle et financée par le fonds unique interministériel (FUI), le Feder et les collectivités locales lyonnaises.