Downsizing encore, chez GSK et chez MDS Pharma

Le 30 Juillet 2008
Imprimer

Les coupes sombres continuent dans l’industrie pharmaceutique outre-Atlantique. GSK, en plein effort de restructuration en Europe, a décidé de tailler aussi dans les effectifs de son site de production de Zebulon, à quelques encablures du Research Triangle Park de Caroline du Nord : 90 postes seront supprimés dans cette usine de près de 900 salariés, mais qui en comptait encore 1 350 il y a tout juste un an. L'unité produit et conditionne notamment le blockbuster maison, l’antiasthmatique inhalé Advair Diskus. Avec les suppressions de postes commerciaux et de R&D, GSK est passé, en un an, de 5 000 à environ 4 500 employés dans cette région stratégique de Durham-Raleigh.
On apprend aussi que le canadien MDS s’apprête à supprimer 210 postes, pour l’essentiel - les trois quarts - dans sa division de recherche clinique MDS Pharma. Les bureaux nord-américains seront les plus touchés, avec toutefois des répercussions sur les bureaux européens : rappelons que MDS Pharma est bien implanté en France (Roissy et Sèvres, en région parisienne). MDS compte abaisser ses charges annuelles de 20 M$ avec cette opération.