Ethypharm transfère des activités de R&D en France

Le 23 Avril 2010
Imprimer
Les unités Ethypharm de Châteauneuf-en-Thymerais (28) et du Grand-Quevilly (76) sortent gagnantes d’un mouvement de réorganisation engagé par le laboratoire. La direction de ce spécialiste des formes galéniques à libération prolongée (800 salariés dans le monde, CA de 150 M€) nous confirme, en effet, la fermeture d’une plate-forme de développement de formes à libération modifiée par voie orale qui emploie 31 salariés à Laval, près de Montréal (Canada). La direction n’aurait pas encore arrêté le nombre d’emplois affectés à chacun des deux sites français. Par ailleurs, Ethypharm annonce la cession d’une de ses filiales, la société NP Pharm (20 salariés, 5 M€ de CA), spécialisée à Bazainville (78) dans la fabrication d’excipients et de micro-granules. Cette dernière a été vendue au groupe Colorcon, un des leaders du marché des excipients.