Fareva développe son site allemand dédié aux cytotoxiques

Le 12 Septembre 2008
Imprimer

Le façonnier français Fareva (environ 625 M€ de CA en 2008) lance un important programme de développement de l’usine allemande de Feucht, près de Nuremberg qu’il a rachetée à Pfizer en début d’année 2008. Bernard Fraisse, son pdg, nous confirme qu’une enveloppe de 18 M€ va être engagée au profit de cette unité de 460 salariés, spécialisée dans la fabrication de cytotoxiques formes sèches. Elle sera consacrée à la construction d’une unité de production d’API dédiée aux petits volumes. Bernard Fraisse nous indique au passage que l’usine allemande, qui travaille pour une soixantaine de clients – GSK est le principal donneur d’ordres avec 7 à 8 % du CA -, a recruté près de 40 collaborateurs depuis le rachat par Fareva.
Par ailleurs, le pdg du groupe, qui pourrait annoncer prochainement de nouvelles acquisitions - un projet que nous évoquerons dans la prochaine édition papier d’Actu Labo - annonce qu’un investissement de 12 M€ va être consacré à l’achat de deux nouvelles machines BFS (Blow Fill Seal) ; elles seront déployées sur l’usine d’Excelvision d’Annonay (07) où le groupe exploite une activité de fabrication de collyres. Ce site acquis en 2002 auprès de Ciba Vision emploie aujourd’hui 360 salariés contre 220 au moment de la reprise. Rappelons que le façonnier vient d’achever sur son usine suisse de Hettlingen (fabrication et conditionnement de gels ophtalmiques et collyres) un programme d’investissement de 15 M€.