Feu vert à la vente du médicament à l’unité

Le 25 Octobre 2013
Imprimer

Gadget démagogique ou réelle avancée économique, la vente à l’unité des antibiotiques vient d’être autorisée par l’Assemblée nationale dans le cadre de l’examen en première lecture du PLFSS 2014. Ces expérimentations se dérouleront avec des pharmacies volontaires dans des conditions qui seront ultérieurement fixées par décret. Les députés ont réduit à trois ans – contre quatre dans le projet initial – la durée de ces expérimentations afin de décider plus rapidement de leur éventuelle extension.
Un amendement prévoit de définir les modalités de l’engagement de la responsabilité des acteurs de la filière pharmaceutique face aux risques judiciaires encourus. Certains experts font en effet remarquer que cette dispensation à l’unité comporte d’importants risques iatrogéniques, notamment au sein de la population des patients les plus âgés.