Genentech retire le Raptiva du marché US

Le 09 Avril 2009
Imprimer

La biotech californienne Genentech vient d’annoncer le retrait sur le marché US de son traitement contre le psoriasis Raptiva. Le médicament serait à l’origine de trois cas anormaux de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), une infection rare de la substance blanche du système nerveux central à l’issue fatale. Il y a deux mois, la FDA avait déjà averti Genentech d’une possible corrélation entre le Raptiva et la LEMP. En Europe, les autorités ont déjà depuis quelques mois recommandé le retrait du médicament, distribué par Merck Serono, tandis que le Canada en a stoppé les ventes. Le coup est rude pour Genentech : le Raptiva a généré 242 M$ de ventes l’an passé, dont 108 M$ pour Genentech. Près de 2 000 patients seraient concernés par ce retrait aux USA, qui devrait être effectif le 8 juin prochain.