Genzyme ferme son site anglais de R&D à Cambridge - Actulabo

Genzyme ferme son site anglais de R&D à Cambridge

Le 24 Février 2012
Imprimer

De part et d’autre de l’Atlantique, les villes de Cambridge ne connaissent pas la même fortune. Si l’américaine profite à plein de l’attractivité de l’agglomération de Boston, la britannique est moins en vogue. Pour preuve, Genzyme, qui possède son siège social à Cambridge, MA. (USA), vient de décider de fermer, d’ici à la fin de l’année, le site de R&D qu’elle possède à Cambridge, UK. Cette décision n’impactera pas le site industriel et logistique de 300 personnes que la biopharm possède à Haverhill, non loin de là.
Selon le site web anglais Pharmafocus, une soixantaine d’emplois devraient être supprimés, mais Sanofi a promis d’étudier les possibilités de reclassement dans d’autres unités du groupe. On sait que la big pharma française veut concentrer son activité de R&D dans quatre "hubs" : celui de Cambridge (USA), un en France, un en Allemagne et un dernier en Asie. Depuis 2008, les effectifs de R&D ont fondu de 13 000 à 9 900 aujourd’hui, mais ils devraient remonter à 10 500 d’ici à 2015.