Genzyme transfère le remplissage d’injectables d’Allston vers Waterford

Le 25 Novembre 2010
Imprimer

Conformément à l’accord signé avec la FDA suite à l’identification de sérieux problèmes de contamination, Genzyme vient d’annoncer qu’il allait transférer les opérations de remplissage et de finition de lots d’injectables destinés au marché américain (Cerezyme, Myozyme, Fabrazyme et Thyrogen) réalisées aujourd’hui sur le site d’Allston (Massachusetts) vers son site irlandais de Waterford.
Une partie de ces productions – dans une proportion qui n’a pas été rendue publique – sera confiée à la CMO américaine Hospira. L’opération devrait être achevée avant la fin août 2011. L’usine de Waterford (460 salariés) a anticipé cet apport de charge puisqu’elle va se doter prochainement d’une seconde ligne de remplissage de flacons et de trois lyophilisateurs supplémentaires. Ce redéploiement est de nature à lever toutes les restrictions qui pesaient sur la commercialisation des produits de Genzyme aux Etats-Unis.