GSK casse les prix sur les pays émergents

Le 18 Mai 2010
Imprimer
La direction du britannique GSK vient d’évoquer son intention de se tourner vers les marchés émergents dans les années à venir : le laboratoire prévoit d’y dépasser les 14 % de taux de croissance. GSK s’attend notamment à doubler ses revenus en Inde et en Chine d’ici à 2015, notamment en réduisant le prix de ses produits. Cette politique de ‘discount’ a déjà permis au groupe de multiplier par 6 et même par 9 ses volumes sur certains marchés ciblés l’année passée. Ainsi, GSK a réussi à emporter 50 % du marché des traitements de la rhinite allergique à Mexico en réduisant les prix de moitié de l’Avamys (flutcasone). Le laboratoire compte effectuer prochainement une opération similaire sur un antiallergique au Brésil.