GSK en proie à un sérieux trou d’air - Actulabo

GSK en proie à un sérieux trou d’air

Le 23 Octobre 2014
Imprimer

GSK est à l’orée d’une nouvelle réorganisation. Confronté à une baisse de 6 % de son résultat d’exploitation et de 10 % de ses ventes au troisième trimestre de l’exercice 2014, à 5,65 Md£ (7,15 Md€), le groupe se prépare à subir une sévère cure d’austérité. Sir Andrew Witty, le CEO de la big pharma britannique, vient d’annoncer qu’environ 1 Md£ (1,26 Md€) d’économies allaient être très activement recherchées au cours des trois prochaines années, sans donner plus de détails sur la nature des mesures qui sont à l’étude.
GSK qui s’est recentré sur quelques secteurs clefs en cédant, en avril dernier, ses activités en oncologie à Novartis tout en rachetant les vaccins du géant suisse, fait face à un trou d’air préoccupant sur le segment du respiratoire, pourtant l’un de ses points forts. Ainsi, les ventes de l’Advair, un traitement de l’asthme et des bronchites obstructives chroniques - l’un des cinq produits pharmaceutiques les plus vendus au monde selon le classement de Fierce Pharma -, a vu ses ventes chuter de 13 % au troisième trimestre, à 976 M£ (1,23 Md€).