GSK se dote de nouvelles capacités de production au Royaume-Uni

Le 23 Mars 2012
Imprimer

Cela faisait 40 ans que la big pharma britannique n’avait pas construit une nouvelle unité industrielle dans son pays d'origine. Ce sera prochainement chose faite ! GSK vient de confirmer qu’elle allait consacrer environ 442 M€ à l’implantation d’une nouvelle usine à Ulverston, dans le nord-ouest de l’Angleterre, qui se consacrera à la fabrication d’API et à des composants de vaccins. GSK exploite déjà d’importantes capacités sur place où elle emploie 240 salariés. Le site est notamment dédié à la production d’ingrédients pour des antibiotiques.
Un porte-parole du groupe a, par ailleurs, indiqué que cette première enveloppe d’investissement pourrait être doublée « à condition que l’environnement réglementaire du médicament et de l’innovation continue à progresser au Royaume-Uni ». L’annonce de cette importante extension capacitaire est survenue quelques jours après que le gouvernement de David Cameron a décidé de créer un dispositif – « patent box » – spécifique qui allège fiscalement les profits générés par des produits protégés par des brevets britanniques. La big pharma a également annoncé que deux sites écossais (Montrose et Irvine) allait bénéficier d’un investissement de près de 120 M€. De même, 95 M€ seront investis sur les usines de Ware (Hertforshire) et de Bernard Castle (County Durham) : au total, ce programme génèrera la création d’un bon millier d’emplois.