GSK supprime près de 300 emplois à Maidenhead (UK)

Le 27 Juin 2008
Imprimer

Nouvelle mesure de downsizing programmée chez GSK : l’effectif de l’usine de Maidenhead, dans le Berkshire (ouest londonien), sera réduit de 60 % d’ici à 2010 après la suppression de 287 des 480 emplois de ce site dédié aux produits de soins bucco-dentaires (dentifrices Aquafresh et Sensodyne, bains de bouche Corsodyl, brosses et pâtes Macleans). Selon les syndicats, la direction aurait indiqué que la production allait migrer vers l’Europe centrale. L’opération se fera par étapes : 95 postes vont être supprimés d’ici à fin 2009, puis 192 en 2010.
Par ailleurs, GSK pourrait également annoncer prochainement une réduction d’effectif sur le site de Montrose, dans le centre de l’Ecosse, spécialisé dans la fabrication d’API (l’anti-inflammatoire fluticasone et le bronchodilatateur salbutamol, l’anti-HIV abacavir, l’anti-hypertenseur lacidipine) : l’usine emploie actuellement environ 450 personnes.