GSK vend son site de Zagreb à Galapagos

Le 09 Septembre 2010
Imprimer
Les soldes continuent chez GSK. Après avoir cédé son site de recherche de Vérone (Italie) à la CRO américaine Aptuit, la big pharma britannique vient d’annoncer la vente de celui de Zagreb (Croatie) à la drug discovery belge Galapagos.
L’accord, qui prend effet aujourd’hui, comprend la reprise des installations et des 130 salariés de ce centre de R&D spécialisé dans la recherche anti-bactérienne, initialement propriété de Pliva : il est d’ailleurs le lieu où a été découverte par une équipe de chercheurs croates, il y a tout juste trente ans, l’azithromycine, premier antibiotique macrolide du groupe des azalides. En contrepartie de la reprise de ce site dont GSK souhaitait se séparer, Galapagos a signé un contrat de fournitures de services de trois ans avec le laboratoire britannique pour un montant de 14 M€. Le laboratoire belge, qui a réalisé 106 M€ de CA en 2009, attend une forte progression de celui-ci en 2010, à 132 M€, avec un résultat positif pour la deuxième année consécutive.