GSK veut céder une partie de son OTC et des usines aux Etats-Unis - Actulabo

GSK veut céder une partie de son OTC et des usines aux Etats-Unis

Le 15 Avril 2011
Imprimer

Ce printemps est décidément propice au vide-grenier chez les big pharmas. Andrew Witty, le CEO de GSK vient ainsi de confirmer son intention de se séparer d’un pan de son offre OTC « afin de se concentrer sur des produits et des marchés sur lesquels le groupe pourra faire prévaloir de réels avantages compétitifs ». Les médicaments appelés à être vendus « qui disposent tous d’un potentiel solide » sont notamment ceux liés à la gestion du surpoids (Alli), des analgésiques (Solpadeine, Gooddy’s) ainsi que le Lactacyd, un produit d’hygiène féminine. Ils représentent un CA de 818 M$, soit 10 % du total de la division santé grand public de GSK. La big pharma a, dans la perspective de ce désengagement, également annoncé la mise en vente de son usine de Memphis (Tennessee), une unité de production de 250 salariés, ainsi celle d’Aiken en Caroline du Sud (210 salariés). Ces deux sites produisent une bonne part des volumes des marques OTC en passe d’être cédées.