GSK veut renforcer les vaccins et le consumer health

Le 18 Mars 2009
Imprimer

Conscient que son modèle économique fondé sur les blockbusters est en péril, Andrew Witty, le CEO de GSK, vient d’annoncer son intention d’accélérer la diversification du laboratoire britannique. Ce dernier souhaite développer sa branche vaccins, notamment ceux destinés aux enfants, et vise les marchés émergents. GSK compte également renforcer son département consumer health. Le CEO a indiqué qu’il privilégiait les acquisitions ciblées aux méga-fusions.
Par ailleurs, GSK a proposé une prime de 5 000 € pour chacun des 2 000 salariés du site d’Evreux. Plusieurs centaines d’entre eux sont en grève depuis le 11 mars ; ils exigent une prime de 10 000 € par salarié, en réparation du préjudice causé par l’annonce de 798 licenciements en février dernier.