Hybrigenics s’allie avec Servier

Le 10 Octobre 2011
Imprimer

Les ennuis judiciaires de Servier n’empêchent pas la middle pharma de nouer des alliances prometteuses avec des biopharms. Ainsi, la française Hybrigenics annonce aujourd’hui la signature d’un deal de 4 M€ sur 3 ans. Cet accord de licence et de commercialisation, qui pourra s’élever à 9,5 M€ pour chacune des cibles visées auxquels s’ajouteront éventuellement des redevances liées à la vente de tests compagnons, portent sur le développement d’enzymes de dé-ubiquitination (DUBs) – une spécialité d’Hybrigenics – et ce dans les domaines de l’oncologie, de la neurologie, de la psychiatrie, de la rhumatologie, de l’ophtalmologie, du diabète ainsi que des maladies cardio-vasculaires. Hybrigenics aura la charge d’identifier les cibles potentielles et de cribler des médicaments potentiels susceptibles d’adresser quatre cibles confidentielles qui ont déjà été désignées. Servier fournira les composés, assurera leur développement jusqu’aux phases de commercialisation et d’enregistrement.