IDD-Tech veut céder ses sites d’Orléans et de Lyon - Actulabo

IDD-Tech veut céder ses sites d’Orléans et de Lyon

Le 18 Septembre 2012
Imprimer
 
L'administrateur de la procédure d'IDD-Tech, un laboratoire de drug development et de services à l’industrie pharmaceutique en redressement judiciaire depuis la fin de l'année dernière, a décidé de mettre en vente son unité orléanaise. Le petit groupe fondé par Hélène Rouquette avait intégré cette ancienne plate-forme de développement de formes galéniques solides du suisse Novartis à son périmètre en 2010 : installée dans le quartier de La Source, elle emploie une quarantaine de salariés qui se partagent 2 400 m2 de bâtiments. IDD-Tech envisagerait également de céder sa plate-forme de développement biotech (produits lyophilisés) implantée à Dardilly, près de Lyon (69). En revanche, la société lyonnaise ne prévoit pas de mettre en vente son unité d’Evreux, un site racheté à GSK en 2008, et spécialisé dans la caractérisation des poudres et des formes inhalées.