J&J va s’emparer du néerlandais Crucell

Le 17 Septembre 2010
Imprimer
Les perspectives alléchantes offertes par les vaccins séduisent les big pharmas. L’américain Johnson & Johnson (J&J), qui avait déjà pris en septembre dernier un strapontin – 18 % pour 300 M€ – au tour de table du fabricant néerlandais de vaccins Crucell, vient d’annoncer qu’il allait lancer une OPA sur le restant du capital dans le cadre d’une transaction en cash estimée à 2,3 Md€. L’offre représente une plus-value de 58 % par rapport au cours de clôture, « ce qui récompense la belle performance de la société en matière de création de valeur » a commenté un analyste néerlandais de Theodoor Gilissen Bankiers NV. La direction de J&J a indiqué au passage qu’elle préservera l’équipe de management en place ainsi que les capacités de production dans leur configuration actuelle.
Sur la seule année 2009, Crucell (environ 1 300 salariés dans le monde, 435 M€ de CA) a distribué 115 millions de doses de vaccins dans le monde dans plus d’une centaine de pays, dont une écrasante majorité (97 %) dans les pays en voie de développement.