L’algérien Salem candidat à la reprise de BMS à Meymac

Le 12 Novembre 2009
Imprimer
 

Un porte-parole du laboratoire algérien Salem nous confirme que ce dernier est bien l’un des trois candidats à la reprise de l’usine BMS de Meymac (cf. notre post du 6 novembre) aux côtés du façonnier de compléments alimentaires 3i Nature et d’un génériqueur britannique. Les laboratoires Salem n’ont pas souhaité révéler les modalités du projet mais, selon certaines sources proches du dossier, il porterait sur la reprise d’environ 35 salariés. Le site de Meymac, spécialisé dans les formes sèches, emploie aujourd’hui 160 collaborateurs.
Les laboratoires Salem sont composés de trois départements principaux : Salem Géneriques, dédié à la production et à l’exploitation d’AMM, Salem Engineering (développement) et Salem Distribution (grossiste et répartiteur). La société exploite une unité de production de médicaments de 10 000 m2, dont 2 600 m2 aux normes GMP, à El Eulma (l'ex-Saint-Arnaud), à côté de Sétif.