L’américain Merck & Co. en lice pour racheter Cubist

Le 08 Décembre 2014
Imprimer

Selon des sources proches de la direction, Merck & Co. aurait engagé des discussions afin de s’offrir le laboratoire Cubist Pharmaceuticals, un spécialiste des anti-infectieux, dans le cadre d’une transaction estimée à plus de 7 Md$.
Le rachat permettrait à la big pharma new-yorkaise de s’emparer notamment de la Cubicin (daptomycine), un antibiotique indiqué dans le traitement des infections sévères de la peau qui représente plus de 80 % du CA de Cubist. Selon les analystes, le médicament pourrait générer plus de 2 Md$ de ventes en 2017.
L’opération s’inscrit dans la volonté affirmée récemment par le board de Merck de délaisser les projets de méga-deal au profit d’accords spécifiques et ciblés avec des biotechs ou des laboratoires spécialisés : cette stratégie l’a conduit à racheter en juin dernier Idenix Pharmaceuticals pour 3,9 Md$.