L’Australie, l’autre pays des biotechs

Le 18 Avril 2008
Imprimer

En quelques années, l’Australie est devenue l'une des principales terres d’accueil des biotechnologies. Selon le gouvernement, elle est désormais le leader de la zone Asie-Pacifique et le sixième pôle mondial. Depuis 2004, le nombre de biotechs a doublé ; sur les 448 entreprises dénombrées, plus de 120 sont cotées à la bourse australienne, ce qui équivaut à 18,7 Mds€ de capitalisation boursière. La fusion entre EvoGenix et Peptech, qui a donné naissance à l’une des plus importantes biotechs australiennes, Arana Therapeutics, est un témoignage frappant de ce dynamisme. 
Cette montée en puissance s’est accompagnée d’une forte spécialisation dans le domaine des cellules souches ; d’après une étude menée par The Economist Intelligence Unit, l’Australie serait ainsi devenue le premier centre d’essais cliniques dans ce domaine devant l’Allemagne, l’Inde et le Japon. Et le futur s’annonce sous les meilleurs auspices : selon Frost & Sullivan, l’industrie australienne des biotechs devrait progresser de 10 % par an au cours des trois prochaines années.