Le belge MaSTherCell produira pour Servier

Le 18 Janvier 2017
Imprimer
La middle pharma française Servier vient de signer un contrat-cadre pour le développement d’une plateforme de production de thérapies cellulaires allogéniques avec la CDMO belge MaSTherCell. « Nous allons mettre au point un procédé de production aux coûts les plus bas pour les thérapies CAR-T », explique Romain de Rauville, ingénieur commercial chez MaSTherCell. Cette plateforme sera opérationnelle en 2018 et elle sera dédiée aux lots cliniques et commerciaux. Le premier candidat-médicament concerné devrait être l’UCART19, potentiellement indiqué dans le traitement de la leucémie : Servier en a acquis les droits exclusifs – hors États-Unis – auprès de Cellectis en 2015. Deux essais cliniques de phase I sont en cours en Europe. 
La CDMO, installée à Gosselies, sur le biopark Charleroi-Bruxelles South, connaît une croissance importante : son effectif est passé de 25 personnes début 2016 à plus de 80 à ce jour, tandis que le CA bondissait de 244 000 € en 2013 à 3,8 M€ en 2015. Le laboratoire dispose de 600 m² d’installations GMP, en attendant la livraison d’une extension de même surface annoncée pour la mi-2018.