Le canadien Valeant aurait des vues sur le suédois Meda - Actulabo

Le canadien Valeant aurait des vues sur le suédois Meda

Le 27 Juillet 2011
Imprimer

Après avoir dû renoncer au printemps à Cephalon, finalement absorbé par Teva, le laboratoire américano-canadien Valeant regarderait de près le dossier du suédois Meda, croit savoir le Wall Street Journal. Les deux firmes ont eu, jusqu’à présent, la même stratégie de croissance externe. Meda AB a une histoire plutôt riche dans ce domaine (Viatris, Recip Pharma, Alaven…), sa dernière acquisition étant un produit de Novartis contre les dermatites atopiques et l'eczéma, l’Elidel, qui est commercialisé aux Etats-Unis par… Valeant.
La valeur boursière de Meda (2 Md$ de CA attendu en 2011) serait aujourd’hui d’environ 3,4 Md$, mais les analystes s’accordent à dire que le deal ne pourrait pas se conclure à moins de 4 Md$, certains risquant même le chiffre de 4,4 Md$. Le coût pour Valeant, qui espère un CA supérieur à 2,4 Md$ en 2011, serait de toutes façons moindre que les 6,8 Md$ déboursés par Teva pour Cephalon. 
La fusion du canadien et du suédois donnerait naissance à une middle pharma avoisinant les 4,5 Md$ de CA pro-forma qui la situerait dans le Top 30 des laboratoires mondiaux. Les deux parties n’ont pas commenté l’information du WSJ.