Le cancéropole Clara prend ses quartiers en Chine

Le 21 Février 2012
Imprimer

Voici un bel exemple de la capacité de la R&D pharmaceutique française à se projeter sur des théâtres d’opération extérieurs. Ainsi, le cancéropole Lyon Auvergne Rhône-Alpes (Clara) vient d’annoncer la création de Clara International Shanghai, un réseau de recherche qui unit les équipes académiques de la Région Rhône-Alpes et celles installées à Shanghai (le Shanghai Jiao Tong University, le Pasteur Institute Shanghai, le Renji Stem Cell Research Center, le Renji Hospital, le Shanghai Cancer Institute, le Ruijin Hospital, la Tongji University ainsi que la Fudan University), soit au total 14 laboratoires et instituts de recherche. Le programme qui s’appuie sur la mobilité des chercheurs va notamment aborder trois thématiques : les cellules souches en cancérologie, l’hépato-carcinome et les nouvelles techniques d’imagerie.
Ces collaborations se focaliseront initialement sur les aspects académiques et cliniques avant d’envisager, dans une seconde phase des partenariats publics-privés.