Le Lemtrada de Genzyme pourrait bien être le blockbuster attendu - Actulabo

Le Lemtrada de Genzyme pourrait bien être le blockbuster attendu

Le 18 Avril 2011
Imprimer

Lors de ses négociations avec Henri A. Termeer, Sanofi ne semblait pas totalement convaincu par l’étendue du potentiel du Lemtrada (alemtuzumab) pour le traitement de la sclérose en plaques. Les résultats de phase II du candidat de Genzyme semblent donner tort à la big pharma française. L’étude montre, avec un recul de cinq ans, que 65 % des patients traités par Lemtrada ne présentent plus de signes cliniques de la maladie, contre seulement 27 % pour l’interféron Rebif développé par Merck-Serono. Deux essais cliniques de phase III, CARE-MS I et II, sont actuellement en cours et de premiers résultats devraient être disponibles au second semestre. Genzyme espère pouvoir disposer d’autorisations pour Lemtrada au début de 2012 en Europe comme aux Etats-Unis et les analystes confirment des prévisions de CA annuel compris entre 750 M$ et 2 Md$.