Le LFB à l’assaut des marchés asiatiques

Le 09 Janvier 2013
Imprimer
Le LFB (900 salariés, 432 M€ de CA), le spécialiste français des MDP (médicaments dérivés du plasma) et des produits recombinants, part à l’assaut des marchés asiatiques. Le groupe, qui vient de se doter de capacités de thérapie cellulaire aux Ulis (91), vient ainsi de signer une lettre d’intention portant sur la création d’une co-entreprise avec le sud-coréen Shin Poong Pharmaceutical. Elle devrait prendre en charge la construction et l’exploitation d’une usine de purification et de « fill & finish » en Corée du Sud. Shin Poong Pharma détiendra 55 % de cette entité qui va se concentrer à la fabrication et à l’approvisionnement de l’ATryn et du FVII activé. L’ATryn est une antithrombine recombinante autorisée aux Etats-Unis et en Europe. Le FVII est une forme recombinante du facteur VIIa indiqué dans le traitement des complications liées à l’hémophilie et aujourd’hui encore en développement clinique. La JV franco-coréenne exploitera les droits exclusifs de ces produits pour les pays d’Asie et des droits non-exclusifs pour l’Amérique et des pays européens.