Le LFB va produire en Corée

Le 28 Mars 2013
Imprimer

Le Laboratoire français du fractionnement et des biotechnologies (LFB) va créer une JV avec le coréen Shin Poong Pharmaceutical (215 M$ de CA). Celle-ci, installée à Osong, sera dédiée à la production de médicaments issus des biotechnologies, notamment l’ATryn (antithrombine humaine recombinante) et un facteur VII activé, actuellement en phase clinique. La JV détiendra les droits exclusifs de commercialisation de ces deux produits au Japon, en Chine et à Taïwan.
Cet accord a été signé à Séoul, en présence de Fleur Pellerin, la ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif en charge des PME et de l’Economie numérique, qui s’est déclarée ravie de collaboration et a salué « un bel exemple de partenariat bilatéral entre la France et la Corée ».
Classé au 5e rang mondial sur le marché des médicaments dérivés du plasma (MDP), le LFB (432 M€ de CA en 2011, plus de 1 900 salariés) est aussi l’une des toutes premières entreprises européennes sur le segment des anticorps monoclonaux.