Le Tysabri booste les résultats de Biogen Idec… jusqu’à quand ? - Actulabo

Le Tysabri booste les résultats de Biogen Idec… jusqu’à quand ?

Le 24 Avril 2008
Imprimer

Après des débuts balbutiants, le Tysabri, le traitement contre la sclérose en plaques (SEP) co-développé par l’irlandais Elan et l’américain Biogen Idec fait le bonheur de ses promoteurs en ce début d’année.
Biogen Idec vient ainsi d’enregistrer pour le 1er trimestre 2008 un résultat net en hausse de 24 % à 163 M$ ; sur la période le CA ressort à 942 M$ contre 716 M$ en 2007. Cette bonne performance, nettement supérieure au consensus des analystes, est essentiellement à mettre à l’actif de son traitement vedette contre la SEP dont les ventes ont progressé…. de 283 % pour atteindre un CA de 115 M$. Rappelons que le Tysabri (natalizumab) est fabriqué par Biogen Idec dans une usine d’environ 750 salariés située sur le Research Triangle Park en Caroline du Nord.
Cet avènement du Tysabri est d’autant plus spectaculaire que l’affaire semblait plutôt mal engagée. Le produit avait en effet été retiré du marché en février 2005 suite au développement chez deux patients d’une pathologie infectieuse gravissime du cerveau : la leukoencéphalite multifocale progressive (LMP). Après une analyse complémentaire des bénéfices/risques, le médicament a de nouveau été autorisé par la FDA en juillet 2006.
Depuis, plus aucun cas de LMP n’a été révélé, mais le CEO de Biogen Idec lui-même a indiqué « qu’il était probable que d’autres accidents du même type surviennent dans le futur ». Un tel bémol conduit les analystes financiers à pondérer leur enthousiasme pour le cours de la société. Ainsi, Joël Sendek, un consultant de Lazard Capital Markets notait récemment dans un avis remarqué que ce risque «planait en permanence » au dessus des ventes du Tysabri. Les dirigeants de Biogen Idec touchent du bois et tablent pour 2008 sur une hausse de 20 % de l’activité.