Les CROs entament une nouvelle phase

Le 14 Mai 2012
Imprimer

Selon Gérard Sorba, le président de l’Association Française des CROs (AFCROs), la fuite des grandes études cliniques pénalise les acteurs franco-français. Pour autant, l’engouement pour la pharmaco épidémiologie et l’appétit des opérateurs du dispositif médical pour les études cliniques offrent de florissantes perspectives aux sociétés de recherche sous contrat.