Les salariés de 3M Santé, à Pithiviers, séquestrent leur directeur - Actulabo

Les salariés de 3M Santé, à Pithiviers, séquestrent leur directeur

Le 25 Mars 2009
Imprimer

Le directeur de l’unité 3M de Pithiviers (45), Luc Rousselet, est retenu depuis hier dans son bureau par les salariés qui veulent renégocier leurs modalités de départs, indiquent les représentants syndicaux. Hier au soir, les salariés affirmaient vouloir garder leur patron toute la nuit. « Nous demandons une renégociation des indemnités de départ, une prime de transfert et un congé de mobilité de 24 mois », a expliqué à la presse Jean-François Caparros, délégué syndical FO. L'usine 3M, spécialisée dans la chimie fine et la production de médicaments, emploie 235 salariés. La direction avait annoncé en décembre la fermeture de l’unité de production pharmaceutique, entraînant la suppression de 110 postes, et le transfert de 40 autres postes dans une société de distribution externalisée, Aexxdis, qui doit s'implanter sur le site courant 2009. Les syndicats craignent également la fermeture, à terme, de l’unité de chimie fine dont l’activité repose sur un contrat de sous-traitance qui expirera dans trois ans. Ce contrat fait d’ailleurs l’objet d’un double approvisionnement avec l’indien Nicholas Piramal.