L’usine Genzyme de Gerland en route vers l’homologation

Le 25 Juin 2012
Imprimer

La toute nouvelle usine lyonnaise de Genzyme (22 000 m², 105 M€ d’investissement), édifiée au cœur du quartier Gerland, est en passe de franchir une étape importante. Pascal Reber, le directeur de cette unité de bioproduction qui comptera 300 collaborateurs une fois achevé le programme de transfert industriel de l’ex-usine Genzyme de Marcy-l’Etoile (69), nous confirme que le dossier d’homologation de l’usine va être transmis aux autorités réglementaires européennes d’ici à la fin de la semaine. Rappelons que l’usine sera dédiée à la fabrication de la Thymoglobuline, un anticorps polyclonal indiqué dans la prévention des rejets observés après des greffes d’organes.
Le site de Gerland desservira 65 pays et sera doté d’une capacité de 2 millions de flacons injectables, soit plus du double de la capacité de Marcy-l’Etoile. Ils seront conditionnés sur le site Genzyme de Waterford en Irlande.
A l’issue de ce transfert, « il restera de la place disponible qui est réservée pour l’accueil de nouvelles productions issues des pipes de Genzyme et de Sanofi », nous confirme Pascal Reber. Les activités de production de la plate-forme de fabrication de Marcy devraient être définitivement stoppées à la fin du premier trimestre 2013. A priori, ce dernier site sera repris par Sanofi Pasteur qui exploite d’importantes capacités sur l’agglomération lyonnaise.