L’usine Pfizer d’API du comté de Cork vendue au portugais Hovione

Le 12 Décembre 2008
Imprimer

Le géant Pfizer a finalement réussi à céder son unité irlandaise de Loughbeg (comté de Cork) au fabricant d’API portugais Hovione. Nous nous interrogions, le 7 juillet dernier, sur le sort que Pfizer allait réserver à cette usine qui employait encore l’an passé 300 personnes. En cas d’échec, elle aurait été vraisemblablement promise à la fermeture fin 2009.
Le site irlandais, qui produit notamment le principe actif du Lipitor, vient renforcer les acquisitions de Hovione, fondé il y a un demi-siècle au Portugal par trois chimistes hongrois. Le repreneur a porté son choix sur le site de Loughbeg pour fournir une alternative à ses usines chinoises et être plus proche de ses clients. Mais l’acquisition ne se fera pas sans dommages. Sur les 232 salariés que compte Pfizer à Loughbeg, seuls 70 à 80 seront conservés par Hovione. Sur le sol irlandais, ces suppressions d’emplois viennent s’ajouter aux conséquences des fermetures du site Pfizer de Ringaskiddy, annoncée en 2007, et celle d’un autre site d’API Little Island (180 salariés) prévue pour fin 2009.