Medtronic s’offre Covidien et installe sa résidence fiscale en Irlande

Le 16 Juin 2014
Imprimer

Le groupe américain Medtronic annonce le rachat de l’irlandais Covidien dans le cadre d’une transaction de 42,9 Md$. Ce rapprochement entre un pure player du device (Medtronic), dont la valeur de marché est estimé à environ 60 M$, et d’un fabricant d’une large palette d’équipements et de dispositifs médicaux (Covidien), va exacerber la concurrence avec J&J qui domine aujourd’hui les différents marchés du device. De l’avis des analystes, la variété et la diversité de l’offre des deux sociétés ne les exposeraient pas aux foudres de la législation anti-trust. 
Dans la foulée, les dirigeants de Medtronic, société installée aujourd’hui principalement à Minneapolis (État du Minnesota), ont annoncé qu’ils allaient transférer le siège de la compagnie en Irlande. En ajoutant qu’ils ne s’agissaient pas d’un exil strictement dicté par des considérations fiscales mais d’une stratégie qui contribuerait à « à ce que le groupe investisse davantage dans la technologie américaine ». Selon un porte-parole de Medtronic, le taux d’impôt subi par le groupe, de l’ordre de 18 %, ne varierait d’ailleurs « pas beaucoup à l’issue de ce transfert », mais sans doute suffisamment pour le justifier...