Merck & Co. s’offre Schering-Plough pour devenir le n°2 mondial - Actulabo

Merck & Co. s’offre Schering-Plough pour devenir le n°2 mondial

Le 09 Mars 2009
Imprimer

Quelques semaines après l’annonce du rachat de Wyeth par Pfizer, c’est au tour de Merck & Co. d’annoncer le rachat de Schering-Plough. Sur la base des ventes cumulées par les deux compagnies en 2008 (45 Mds$, dont 23,9 Mds$ pour Merck & Co. et 20,8 Mds$ pour Schering-Plough), cette fusion donnerait naissance au n°2 mondial derrière l’ensemble Pfizer-Wyeth mais devant le britannique GSK (35 Mds$ de ventes en 2008). Selon les termes de l’accord, chaque action de Schering-Plough sera rémunérée 23,61 $ (0,5767 action Merck & Co. et 10,50 $ en cash), ce qui représente une prime de 34 % par rapport au cours de l’action Schering-Plough à la date du 6 mars et valorise le laboratoire-cible à 41,1 Mds$ : près de la moitié (44 %) de ce montant sera financé par le cash disponible (9,8 Mds$) et une ligne de crédit de 8,5 Mds$ accordée par JP Morgan Chase.
Les destins parallèles de ces deux anciennes filiales des laboratoires allemands Merck KGaA et Schering AG, toutes deux nationalisées par l’Etat américain, la première durant la première guerre mondiale, la seconde durant… la seconde guerre mondiale, se rejoignent donc quelques mois après l’annonce des déboires des deux médicaments anti-cholestérol Zetia et Vitoryn qu’elles commercialisent ensemble. Le regroupement, qui prendra le nom de Merck, permettra une économie annuelle de l’ordre de 3,5 Mds$ : il sera dirigé par Richard T. Clark, actuellement chairman et CEO de Merck & Co.