Merck KGaA punit le Portugal mauvais payeur - Actulabo

Merck KGaA punit le Portugal mauvais payeur

Le 10 Juillet 2012
Imprimer

Merck KGaA se fâche ! Un porte-parole de la direction vient de confirmer que le laboratoire allemand pourrait prochainement tailler dans les dépenses de R&D engagées au Portugal dans des programmes impliquant des opérateurs locaux. Merck justifie ce brutal désinvestissement par l’importance des impayés du système de santé portugais à l’industrie pharmaceutique qui représenterait un montant de 1,5 Md€, le délai de paiement moyen s’élevant à 550 jours. « Ces investissements en R&D pèsent plusieurs dizaines de millions d’euros et ne peuvent être poursuivis dans le long terme que sur la base d’une confiance mutuelle », a indiqué le porte-parole de Merck KGaA.
La big pharma de Darmstadt n’est pas la seule à avoir engagé des représailles contre les mauvais payeurs de la zone euro. Roche a ainsi conditionné au règlement des arriérés la fourniture de médicaments à forte valeur ajoutée à certains hôpitaux grecs, espagnols et portugais.